< Retour au blog
Comment soulager une otite?

Comment soulager une otite?

L’otite est une infection ou une inflammation de l’oreille. L’otite dite « moyenne » touche une petite cavité osseuse de l’oreille moyenne, située exactement derrière le tympan. Cette cavité est reliée par un conduit, appelé trompe d’Eustache, à une autre cavité, qui se trouve à l’arrière de la gorge et des fosses nasales. C’est souvent par ce conduit que les virus ou les bactéries remontent vers l’oreille moyenne. Et c’est habituellement à la suite d’un rhume ou d’une pharyngite (mal de gorge).

L’otite moyenne peut toucher toute la population, mais atteint surtout les enfants. Elle se traduit généralement par une douleur dans l’oreille et de la fièvre.

 

Causes de l’otite moyenne aiguë

  • Le plus souvent, les otites sont la conséquence d’une infection virale, se manifestant d’abord par un rhume ou une pharyngite. Puis, en conséquence de l’écoulement nasal, les virus peuvent gagner l’oreille moyenne. Bien sûr que les otites moyennes peuvent donner lieu à des complications (voir plus bas), mais toutes les otites n’aboutissent pas à ces maladies.  Il est donc inutile et parfois nuisible d’avoir recours systématiquement aux antibiotiques.
  • Dans 60 % à 70 % des cas, une infection bactérienne vient ensuite s’associer à l’infection virale (on parle de surinfection bactérienne).

 

Causes des otites persistante et récurrente

  • La persistance de liquide infecté dans l’oreille, après une otite aiguë.
  • Un tympan perforé qui ne s’est pas refermé contribue à l’infection persistante de l’oreille moyenne.
  • Une rhinite allergique (ou rhume des foins) ou des allergies non traitées.
  • L’inflammation des glandes adénoïdes (lorsqu’elles sont infectées, elles peuvent bloquer les trompes d’Eustache).

 

Complications possibles

L’otite aiguë entraîne rarement de graves complications. Ses complications les plus fréquentes sont toutefois les otites séreuses et les otites récidivantes.

Les otites moyennes séreuses ou récidivantes peuvent entraîner une perte de l’audition. Celle-ci peut, dans certains cas, gêner et retarder l’apprentissage du langage chez l’enfant, d’où ainsi l’importance de les repérer et de les traiter.

Parmi les complications rares, mais toujours possibles des otites moyennes, on relève la labyrinthite, la mastoïdite, la méningite, la paralysie faciale et le cholestéatome. La labyrinthite et la mastoïdite sont des formes d’otite interne.

En outre, lors d’une infection de l’oreille moyenne, le fluide interne exerce une pression sur le tympan, ce qui peut devenir très douloureux. Il peut s’ensuivre une perforation du tympan. Il s’écoule alors du pus ou du sang de l’oreille atteinte. Cela peut sembler inquiétant, mais la rupture de la membrane tympanique soulage la douleur et la plupart du temps guérit d’elle-même en quelques jours. Si la membrane tympanique se perfore souvent, une intervention chirurgicale peut être nécessaire.

 

Recommandation

  • Supplément en magnésium et vitamine C (OrthoMag+ avec une bonne vitamine C) : pour le travail au niveau de la défense immunitaire.  Renforce le système en stimulant la phagocytose.  Permet de mieux lutter contre les maladies infectieuses.  Participe à la formation d’anticorps.
  • Formule 66:  Liquide à introduire dans les oreilles pour son action bactéricide, antiseptique et cicatrisante.  Dans l’heure qui suit l’application de la Formule 66, la douleur descend considérablement et le plus souvent complètement.
  • Alimentation.  Pendant l’otite, évitez complètement:  les produits laitiers, l’avoine, réduire les viandes (surtout les rouges), sucres, les farineux raffinés (pain blanc, farine, pâtes).
  • Alimentation.  Favorisez:  Graines de tournesol, lin et citrouille, levure alimentaire, poulet de grain, poisson maigre, œufs, jus frais, huiles pressées à froid, céréales, riz, orge, tapioca, légumes
  • Repos
  • S’assurer d’avoir une bonne régularité intestinale.
  • Boire beaucoup d’eau.

Par ailleurs, si l’otite persiste après quelques jours, et surtout si l’état général s’aggrave et la température s’élève trop, n’hésitez pas à consulter un médecin.

Commentaires 0

Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés