< Retour au blog
La massothérapie, une alliée de taille pour un esprit et un corps sains

La massothérapie, une alliée de taille pour un esprit et un corps sains

Article tiré du Journal l'Express

Le 14 février 2021

https://www.journalexpress.ca/2021/02/14/la-massotherapie-une-alliee-de-taille-pour-un-esprit-et-un-corps-sains/ 

Par Cynthia Martel

 

MAGAZINE. Nouvelle année rime souvent avec le désir de retourner aux sources, le besoin de se retrouver. Et la pandémie a mis en lumière toute cette importance de prendre soin de soi-même. Pour préserver un bon équilibre, les massages sont tout indiqués.

Le plus connu est sans aucun doute le massage suédois, qui se pratique sur une table, avec une huile, et qui vise à détendre en profondeur les muscles.

«Ses différentes manœuvres, telles qu’effleurages, foulages, pétrissages et drainages, sont effectuées selon une séquence donnée et procurent détente et soulagement», indique Geneviève Poirier, directrice des opérations à Bioterra spa santé urbain.

Une bonne technique de massage suédois agit autant sur les aspects psychiques et émotifs que sur l’aspect physique.

Selon l’Académie de massage scientifique (AMS) située sur la rue Janelle à Drummondville, cette technique agit d’abord sur le système circulatoire en augmentant les défenses immunitaires ainsi qu’en favorisant l’élimination des toxines.

Un bon massage suédois de l’abdomen régularise l’appétit, favorise l’assimilation des nutriments, diminue le temps de transit intestinal de même que la constipation. Il favorise également l’activité hépatique.

Qui plus est, les capacités respiratoires se trouvent elles aussi améliorées, toujours d’après l’AMS.

Du côté du système nerveux, plusieurs bienfaits sont observés, soit la baisse du niveau de cortisol, la diminution des engourdissements et de la douleur irradiée ainsi que la baisse de la fatigue.

Ce type de massage entraîne aussi une augmentation du seuil de tolérance à la douleur.

Globalement, le massage suédois fait bénéficier à l’usager d’une meilleure souplesse et d’un déblocage des tensions.

L’Académie indique également que la technique conceptualisée au 19e siècle par le maître d’escrime suédois Henrik Ling améliore la coordination sensori-motrice, en stimulant les muscles faibles ou flasques. «Cela augmente ainsi la mobilité des articulations tout en diminuant les spasmes. Il aide également à récupérer plus rapidement lors d’une blessure (foulure, fracture) en augmentant l’apport de nutriments vers la zone affectée».

Le massage agit aussi positivement sur la peau.

Quant aux bienfaits psychiques, la résistance à l’anxiété et au stress augmente. De surcroît, le massage suédois stimule l’énergie emprisonnée dans le corps et le libère de ses émotions négatives.

 

D’autres techniques

Plusieurs déclinaisons et techniques ont fait leur apparition depuis la création du massage suédois. En voici quelques-unes.

Massages avec outils de chaleur (pierres, coquillages et ballotins d’herbe) : au dire de Mme Poirier, ils offrent un grand relâchement musculaire, une activation de la circulation sanguine et une diminution des douleurs. De plus, ce sont des massages grandement relaxants.

Massage thérapeutique : il s’agit d’un mélange de massage suédois et de techniques plus approfondies afin de soulager tensions et douleurs.

Massage Lomi-Lomi : inspiré de la tradition hawaiienne, il a des effets relaxants ou revitalisants, et ce, en fonction du rythme et de l’intensité des mouvements. Il est administré avec les mains, les poings et surtout, les avant-bras. En hawaiien, Lomi-Lomi signifie massage.

Massage himalayen aux balles de sels : composé de 84 minéraux et nutriment contenus naturellement dans le corps, le sel himalayen reminéralisera les articulations. «Par osmose durant le massage, ces nutriments pénètrent le corps et activent son mécanisme de guérison naturel afin qu’il puisse retrouver son équilibre», indique Geneviève Poirier.

Bref, le massage est le meilleur allié pour son corps et son esprit par ces multiples bienfaits. Et plus régulièrement l’on reçoit un massage, plus ses bienfaits ont tendance à se maintenir, à s’approfondir et à se prolonger, fait valoir Mme Poirier.

Commentaires 0

Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés

français