< Retour au blog
Gérer les défis d’approvisionnement des produits en massothérapie en 3 étapes faciles

Gérer les défis d’approvisionnement des produits en massothérapie en 3 étapes faciles

Depuis plusieurs mois, vous entendez parler de délai d’approvisionnement supplémentaire. Nous avons donc jugé important de vous munir de quelques trucs pour vous permettre d’être plus proactif au besoin. De nombreuses causes sont mentionnées comme la réduction des fournisseurs, la pénurie de main-d’œuvre ou encore des délais de livraison en lien avec les ports maritimes.

Établir une stratégie simple en identifiant un point mort plus élevé que 0 est un exemple de comportement proactif. Pour certains, un produit ou deux supplémentaires en stock seront suffisants et la commande ne sera nécessaire que lorsqu’ils n’en auront plus. Cette méthode peut cependant parfois créer des problèmes de pénurie. Pour éviter cela, il est préférable d’élever le point mort de telle sorte de prévoir la commande lorsqu’on a encore une réserve confortable de plusieurs produits. Cela évite de se retrouver sans produit entre le moment de la commande et le moment de la réception des nouveaux produits.

Étape 1 à 3 pour évaluer un nouveau point mort pour la prochaine commande de produits :

  1. Faire un inventaire simple du nombre de produits de chaque catégorie qu’on possède.
  1. Évaluer approximativement le nombre produit écoulé durant un mois pour son utilisation en tant que thérapeute et pour la revente.
  1. Décider du nouveau point mort à la hausse afin d’éviter les risques de pénurie.

Pour terminer, si nous reprenons les trois étapes précédentes avec un exemple concret, nous verrons plus clairement comment cela fonctionne.

Prenons l’exemple d’un baume que vous utilisez fréquemment. Si vous avez 18 unités en stock, vous pouvez conclure que vous avez une réserve de trois mois environ si vous en utilisez deux par mois pour vos traitements et en vendez quatre par mois. Vous pouvez établir votre nouveau point mort à neuf unités par exemple. De telle sorte que si vous avez une augmentation de vente ou d’utilisation pour une quelconque raison, vous aurez aussi une marge de manœuvre équivalente à un mois et demi. La commande faite pourra alors être de 12 produits par exemple en fonction des périodes fortes de votre clientèle. C’est une bonne méthode pour profiter du rabais sur quantité et ne pas vous faire prendre surprendre.

 

Bonus : Sur une tablette de rangement, plusieurs méthodes sont possibles afin d’ajouter un marqueur visuel. Le marqueur visuel peut être aussi simple qu’un collant rouge vis-à-vis un lieu sur une tablette. Vous saurez aussi que lorsque vous retirez un produit, qu’il n’en reste que neuf et qu’il est temps de commander. C’est une manière visuelle de gérer le point mort sans s’ajouter de travail.

Commentaires 0

Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés

français