Blogue


Quand le stress de Noël fait boule de neige… STOP!

Bienfaits des produits naturels
27 novembre 2017

Le compte à rebours est commencé

Ça y est, il reste 4 semaines avant Noël. Les fins de mois sont arrivées vite ces derniers temps et vos finances ne sont pas à leur meilleur. Malgré ça, votre liste de cadeaux est longue, longue, longue. Les attentes se sont développées au fil du temps et pas question de décevoir vos petits chéris ni d’arriver les mains vides chez vos hôtes!

 

Recevez en grande pompe

Les préparatifs en vue du souper de la veille de Noël sont interminables. Vous êtes responsable de la réunion familiale cette année et vous devez élaborer un menu digne de votre belle-sœur Simone. Votre maison a besoin d’un petit rafraîchissement. Après tout, vous ne recevez votre belle-famille qu’une fois tous les trois ans, vous voulez lui en mettre plein la vue! Oups, c’est vrai, il faut que vous pensiez à faire le sapin!

 

Soyez belle

Vous avez pris quelques kilos et la fermeture éclair de votre petite robe noire ne monte plus. Oh non! Il faut perdre un petit dix livres vite, vite, pour ne pas avoir l’air d’une boule de Noël. Si vous ne fondez pas comme neige au soleil d’ici quatre semaines, vous n’aurez pas de robe à porter. Tic-toc-tic-toc. Focus! On coupe le sucre dès maintenant et hop! on embarque dans nos vêtements d’exercice! Avec de la détermination, vous pouvez y arriver!

 

Maximisez votre horaire…et soyez productive

Cette année, vous avez reçu deux nouvelles invitations : une de la part de vos nouveaux voisins, qui font un potluck le 26 décembre, et une de votre cousine à Rivière-du-Loup, le 31. Vous avez un souper de Noël chez maman le 25, mais vous êtes libre le 26.

Ça aurait l’air fou de refuser l’invitation d’autant plus que vos voisins vont voir que vous êtes à la maison. En acceptant l’invitation, on vous mandate d’apporter le Karaoke, de faire un punch tropical et de concocter de petites saucisses enroulées dans le bacon. Pas de problème! Ça promet comme soirée!

Quant au party chez votre cousine de Rivière-du-Loup, vous ne pouvez absolument pas manquer ça parce que c’est peut-être la dernière fois que votre grande tante MéMé sera de la fête. Vous avez une autre réunion de famille le 1er janvier, mais si vous revenez de bonne heure de Rivière-du-Loup, vous aurez amplement le temps de faire le montage de votre couronne de crevettes et cuisiner votre traditionnel plum-pudding à temps pour votre party du jour de l’an!

 

Venez à bout de votre « To-do list »

Le temps passe et les choses que vous rayez de votre « to-do list » sont moindres que celles que vous y ajoutez. Sans compter qu’il faut que vous alliez faire le magasinage en fin de semaine sinon ça n’ira pas avant jeudi soir, après votre rendez-vous de blanchiment chez le dentiste!

 

Arrêtez

Stop! C’est assez! Prenez un grand respire! Réalisez avec gratitude que vous êtes en vie et que votre chien fait une paisible sieste sur ton tapis. Enlevez vos chaussures d’exercices, car il faut être réaliste : les chances que vous perdiez 10 livres en trois semaines (plus les deux que vous avez prises dans la dernière semaine à cause du stress) …sont de faibles à quasi impossibles.

 

Relaxez

Assoyez-vous confortablement dans votre sofa défraîchi, mais -oh! combien- confortable, et admirez votre sapin de Noël dégarni. « Ça quelque chose de rustique », direz-vous. Surtout que les boules vous auraient fait invariablement penser à votre tour de taille!

 

Blâmez la poste…pourquoi pas?

Jouez la carte du « je suis désolé, j’ai commandé vos cadeaux en ligne et ils ne sont pas encore arrivés… Il y a eu une erreur d’adresse et les colis se sont retrouvés en Chine à la place de Lachine. Je vous donne des nouvelles dès que je les reçois, mais je vous avertis, ça risque d’être long ». Problème réglé! Sans compter que vos petits chéris vont recevoir tellement de cadeaux entre le 24 décembre et le 1er janvier qu’ils vont finir par oublier le vôtre!

 

Mettez des brillants

Gardez en tête qu’ils se rappelleront des bons biscuits en bonhomme de pain d’épices que vous leur avez donnés parce que vous les avez décorés avec beaucoup de brillants! Cinq dollars de brillants bien investis et vlan! le tour est joué!

 

Feignez une gastro

En ce qui concerne le party de voisins, il n’y a rien de mieux que la bonne vieille excuse d’une gastro latente! En plus de se trouver hyperchanceux que votre malaise ait été détecté à temps, ils vous trouveront très respectueux de vous être privé d’une si belle soirée par soucis pour leur santé. Quel esprit de sacrifice!

 

Témoignez de l’amour à votre famille

Pour ce qui est de votre grande tante MéMé à Rivière-du-Loup, c’est entendu que vous ne manquerez ça pour rien au monde. D’accord, Noël c’est la fête du petit Jésus et de la surconsommation, mais en réalité, dans la tradition québécoise, c’est d’abord l’occasion de passer du bon temps en famille et de témoigner de l’amour à nos proches.

Une petite ballade en voiture pour voir une grande tante qui se prépare pour le grand voyage, ce n’est pas négociable. Au diable le plum-pudding, un bon vieux gâteau congelé fera l’affaire!

 

Ne faites pas partie des statistiques…

Ces mises en situation peuvent sembler loufoques, mais malheureusement, le stress de Noël n’est pas une fable. Il existe bel et bien! Un sondage mené auprès de 1010 Québécois, du 2 au 4 octobre 2017, révèle qu’un jeune adulte sur deux éprouve du stress concernant Noël.

Pour 32% d’entre eux, le stress découle du dépassement budgétaire, alors que 25% sont préoccupés à trouver les cadeaux parfaits. Plus encore, 17% des jeunes adultes sondés stressent en raison du manque de temps alors que 13% d’entre eux ont l’impression d’avoir trop de choses à faire pendant les fêtes. (Léger, 2017)

 

Le dilemme!

À vous maintenant de décider comment vous allez orchestrer votre temps des fêtes. Quel degré de stress vous mettrez-vous sur les épaules? Si vous choisissez pour l’option stressante, restez en forme et, surtout, évitez la grippe! Ayez un moral et une volonté de fer. Dormez bien et sortez vos cartes de crédit!

Sachez cependant que, si vous avez besoin d’aide pour passer à travers cette période sans que le stress fasse boule de neige, vous pouvez mettre toutes les chances de votre côté et opter pour notre supplément NergyForm! Car, pour survivre au temps des Fêtes, il faut être fait fort! Sur ce, joyeux Noël et bonne année! Psst! En passant, pour les kilos en trop accumulés pendant cette période faste, on a un excellent programme de remise en forme DetoxiFit disponible!

 

Source: Les jeunes Québécois stressés concernant Noël

Partager cet article
Retour au blogue
Live Chat Software