Blogue


Quand le stress de Noël fait boule de neige… ET SI ?

Bienfaits des produits naturels
28 novembre 2018

Vous lisez ces lignes présentement, car le mot stress résonne avec Noël dans votre tête. Nope ! Les facteurs anxiogènes de la plus belle fête de l’année ne se sont pas dissipés comme par magie avec la résurrection de Jésus à Pâques.

Noël peut effectivement être une période stressante autant sur le plan physiologique que psychologique. Un nombre surprenant d’éléments peuvent, en fait, entraîner une augmentation du stress. On se retrouve ainsi plutôt loin de la promesse d’un Noël rempli de joie.

La musique de Noël

Charmante à la fin du mois de novembre, elle peut littéralement nous faire perdre la boule le 21 décembre ! Pour la psychologue américaine Linda Blair, une exposition répétée à la musique de Noël pourrait entraîner une dépense d’énergie supplémentaire… eh oui, pour faire abstraction de la musique et arriver à se concentrer sur nos tâches habituelles.

On arrive alors au temps des festivités épuisé par cette surstimulation musicale. On est tout simplement bombardé !

Les lumières de Noël

On ne les soupçonnait pas celles-là, mais oui, elles peuvent en effet créer un résultat potentiellement néfaste sur nos cerveaux. Alors que les heures d’ensoleillement sont diminuées significativement pendant la période des Fêtes, notre exposition aux lumières vives des décors de Noël bat son plein.

Il aurait cependant été démontré que les changements rapides entre les variations de luminosité seraient un des pires stimuli auquel le cerveau pourrait être exposé. OMG !

Les préparatifs des Fêtes ($$$)

Tout le monde est d’accord pour associer un carnet de tâches bonifier avec une augmentation du stress. Après tout, le sapin ne se décorera pas tout seul, les cadeaux n’apparaîtront pas miraculeusement emballés sous le sapin pas moins que la maison ne s’auto organisera pour recevoir nos 15 convives affamés… et non la dinde ne se farcira pas dans le panier d’épicerie.

Préparer le temps des Fêtes peut facilement devenir une course folle à travers un horaire déjà optimisé par les demandes récurrentes de notre vie moderne !

On ne pourrait aussi passer sous silence les innombrables débits effectués dans notre compte-chèques. Oulala ! On va passer vite sur ce facteur de stress, car ça peut rendre n’importe qui complètement barjo…

Les attentes démesurées

Alors qu’on arrive crevé chez monocle Gilles et matante Solange, difficile alors de reproduire l’image traditionnelle du party de Noël parfait. Dans l’imaginaire des gens par contre, Noël consiste à partager dans la paix et la joie un copieux repas autour d’une table soigneusement décorée à la Pinterest pendant que le feu crépite dans la cheminée et que les flocons de neige blanche tombent délicatement sur le sapin illuminé. Ouff !

Car oui, à l’ère des médias sociaux, on a tendance à se comparer. On peut tous être témoins des efforts de Noël exhibés dans nos communautés virtuelles. Ish ! Il faut vraiment que j’aille acheter de nouvelles décorations pour mon sapin. Celui de machintruc est ben plus beau ! Et les enchères sont parties pour déclarer celui qui a eu le plus beau Noël ! Ils ont l’air heureux sur leur photo de famille. Les chanceux, ils ont loué un chalet en bois rond ! OMG as-tu vu sa belle robe !

Les déceptions

Honnêtement, ce que je trouve le plus dur de nos temps des Fêtes modernes… Voir les enfants à peine décrocher les yeux de leurs cellulaires et être blasés devant tout ce brouhaha. Depuis que Noël est devenu une fête commerciale, on peine à y retrouver la magie !

Et si…

Et si au travers cette période surstimulante on se recentrait sur l’essentiel ?

Et si on pensait à ceux et celles qui n’ont personne avec qui partager ces moments festifs pour se rendre compte que la joie réside bel et bien dans le simple fait d’être entourés.

Et si on s’imaginait célébrer Noël en portant le fardeau d’une maladie incurable et en sachant que c’était le dernier que l’on partageait avec nos enfants et nos petits-enfants.

Et si on se donnait la chance d’être imparfait en ce temps des Fêtes et que l’on se présentait tel qu’on est, sans artifices ni exubérances.

Et si on se donnait le temps de faire une pause en cette année qui se termine et qui a été le fruit d’un dur labeur.

Et si on partait notre diffuseur d’huiles essentielles et on profitait d’un bon bain chaud.

Noël prendrait alors une tout autre signification.

Partager cet article
Retour au blogue
Live Chat Software