Blogue


exfoliation

Le point sur l’exfoliation

28 septembre 2018

Disons-nous les vraies choses. L’exfoliation est souvent une étape négligée du nettoyage. C’est pour cette raison que lorsqu’on se paye la traite dans un spa et qu’on a recours des soins exfoliants, on se sent légère et propre, comme si on avait rajeuni de 10 ans.

Ce sentiment de légèreté n’est sûrement pas étranger au fait que le corps se déleste d’environ 500 milliards de cellules mortes, à partir de sa couche de peau supérieure, quotidiennement. Vous avez bien lu : 500 MILLIARDS DE CELLULES MORTES PAR JOUR! Effectivement, ça en fait des cellules!

Mais qu’advient-il de notre peau si l’on néglige de se débarrasser de ces cellules indésirées? Sachez qu’à la longue, l’accumulation de cellules mortes produit une couche épaisse qui emprisonne l’humidité et rend la peau mate et squameuse. Oh non!

Heureusement, un peu de discipline peut venir à bout d’une peau terne. Une exfoliation régulière aide le corps à se débarrasser des cellules mortes et révèle une nouvelle couche de peau plus rose.

En plus de débarrasser la peau des cellules mortes, l’exfoliation aide également à stimuler la circulation sanguine dans tout le corps. Elle aide aussi à desserrer les poils incarnés et à se débarrasser de la saleté et de l’huile. Que de bienfaits!

Fait intéressant, à mesure que nous vieillissons, les cellules mortes prennent plus de temps à parvenir à la surface de l’épiderme et à s’éliminer. L’exfoliation devient donc un rituel dont l’importance croît avec l’âge.

 

Exfoliation et pollution?

Maintenant que l’importance de bien exfolier la peau est clairement démontrée, qu’en est-il du choix de son exfoliant? Il faut savoir que c’est grâce à l’action abrasive des microbilles contenues dans l’exfoliant que celui-ci parvient à purifier la peau, la libérer de ses points noirs et de ses peaux mortes, ainsi que d’en chasser un excès de gras.

Cependant, les microbilles utilisées dans les cosmétiques ne sont pas toutes égales sur le plan de la qualité. Pointées du doigt comme étant un fléau environnemental, les microbilles de plastiques n’ont vraiment plus la côte.

Le fait est que l’on peut retrouver jusqu’à 2,8 millions de microbilles de plastique dans une bouteille de 150 ml d’exfoliant pour la peau. Pour pousser plus loin, elles seraient en moyenne 8000 milliards à trouver niche quotidiennement dans les lacs, les fleuves et les océans.

Inutile de dire qu’en les utilisant pour se nettoyer, elle contamine les cours d’eau et constitue un réel danger pour les espèces aquatiques. Réel paradoxe n’est-ce pas? Alors que faire?

 

Choisir son exfoliant

Ça fait longtemps que le souci de l’environnement est au sommet des valeurs chez Bioterra. C’est pourquoi les microbilles de plastique n’ont jamais eu leur place dans la gamme d’exfoliants.

Comme toutes les réponses se trouvent dans la nature, les chimistes chez Bioterra se sont tournés vers celle-ci pour trouver un composé abrasif à inclure dans leurs exfoliants.

Pour son Gel Facial exfoliant ce sont des billes entièrement naturelles de jojoba qui ont été utilisées. Nommées esthers de jojoba, ces microbilles possèdent des avantages notoires sur les microbilles de plastiques. Premièrement, elles sont biodégradables et ne nuisent pas à la faune marine. Deuxièmement, sur le plan cosmétique, elles ont l’avantage d’avoir un pourtour lisse. Cela signifie que leur utilisation ne cause pas de déchirures microscopiques sur notre belle peau toute fraîche.

Quant à la Crème Exfoliante pour le corps, ce sont des coquilles de noix de noyer en poudre qui ont été retenues dans le processus de fabrication. Pourquoi? Ces coquilles qui font office de microbilles possèdent, elles, un pourtour moins lisse que les esthers de jojoba. Cela a l’avantage d’augmenter l’efficacité de l’abrasion sur des zones du corps qui sont plus endurcies, notamment en raison du frottement constant des vêtements et des chaussures.

Par ailleurs, le noyer noir possède aussi des vertus toniques, nutritives et assouplissantes pour la peau. En somme, cette microbille issue de la nature procure une belle combinaison de bienfaits lors de l’exfoliation corporelle.

Pour ceux et celles qui désirent des résultats hyper efficaces sans effet abrasif, le Gel corporel exfoliant doux (il peut aussi être utilisé pour le visage!) est un must. L’action de cet exfoliant est, quant à elle, provoquée par l’acide glycolique. Il s’agit d’une exfoliation, dite chimique, extraite de la canne à sucre.

 

Effet bonne mine assuré

Alors voilà! À chacun son exfoliant! Rappelez-vous simplement qu’inclure un soin exfoliant à votre routine créera un effet bonne mine assuré. Ne serait-ce que pour se débarrasser de ces 500 milliards de cellules morte. Ça vaut bien un deux minutes, non?

Partager cet article
Retour au blogue
Live Chat Software