Blogue


Crampes musculaires : 2 techniques faciles pour les soulager!

Bienfaits des produits naturels
27 mars 2018

Tous ceux qui souffrent de crampes musculaires n’ont qu’un seul désir : qu’elles disparaissent ! Lorsqu’elles surviennent, il est impossible de les ignorer tellement elles sont intenses.

Elles gâchent souvent nos entraînements et provoquent des insomnies. Leur douleur peut être si intense que les crampes musculaires peuvent devenir vraiment invalidantes.

 

Les fameuses crampes musculaires, que sont-elles ?

Premièrement, pour définir la crampe musculaire, disons qu’il s’agit d’une contraction involontaire du muscle. La crampe est intense et ne dure pas longtemps, contrairement à la contracture qui va être de moindre intensité et perdurer.

 

Les facteurs prédisposant aux crampes musculaires

On peut facilement pointer du doigt le manque de sommeil, la déshydratation, une alimentation déficiente en magnésium, calcium et potassium de même que le vieillissement comme causes fréquentes de crampes musculaires.

Le manque de souplesse et un mode de vie sédentaire sont aussi des facteurs susceptibles de les provoquer.

La prise de certains médicaments sur une base quotidienne tels que les statines, les neuroleptiques, les diurétiques et les corticoïdes sont également des facteurs occasionnant des crampes.

Sur le plan sportif, la chaleur, un terrain instable, des chaussures de sport mal adaptées, un mauvais étirement ainsi qu’une fréquence et une durée d’entraînement trop élevées peuvent être des causes probables.

 

Comment les éviter

Comme vous pouvez le constater, les crampes musculaires ont des origines variées. Des conseils, tels que bien s’étirer, maintenir une bonne condition physique et s’assurer d’un apport suffisant en oligo-éléments, sont à préconiser.

De plus, avoir un sommeil de qualité et miser sur une alimentation variée, constituent d’excellents boucliers contre les ces fâcheuses crampes.

 

2 techniques faciles à faire à la maison pour soulager et prévenir les crampes musculaires :

 

1. L’automassage des muscles de la jambe avec un rouleau

Il existe des trucs pour prévenir et traiter les crampes. L’automassage des muscles de la jambe avec un rouleau est excellent.

Idéalement, cet exercice doit être effectué une jambe à la fois et sur tous les côtés de la jambe, en débutant par le mollet et en progressant par section.

Il s’agit de laisser glisser le rouleau sous la région de la jambe affectée en maintenant le poids sur l’autre jambe afin de ne pas mettre de pression accrue sur les poignets et les bras.

Veillez cependant à distinguer soigneusement entre un mal qui fait du bien et un mal qui fait mal. S’il est question d’un mal qui fait mal, arrêtez l’exercice immédiatement et consultez votre orthothérapeute !

 

 

 

2. L’automassage de la plante du pied avec une balle de tennis

 
Afin de regagner de la souplesse dans le pied, essayez l’automassage de la plante du pied avec une balle de tennis. Il s’agit d’un exercice facile à exécuter, mais qui peut permettre de retrouver de la mobilité dans le pied et d’étirer les muscles de la jambe.

Faites comme si vous peinturiez le dessous du pied avec la balle en appliquant une bonne pression et en allant de l’avant à l’arrière et puis sur les côtés. Une minute par plante du pied suffit.

Pour vérifier l’efficacité de cet exercice, commencez par aller toucher vos orteils avec le bout de vos doigts. Faites cet exercice à nouveau après avoir effectué l’exercice avec la balle pour voir à quel point votre flexibilité est améliorée !

 

 

Quoi? Du savon ?

Pour ceux dont les crampes musculaires se produisent la nuit, il existe un remède grand-mère qui consiste à remplir un bas de nylon de savon de Marseille et le placer dans le lit, sous les draps, au niveau des pieds.

Pour ceux qui préfèrent garder leur savon pour se laver, alors essayez le supplément Myoligo contenant du calcium et du magnésium. En plus de soulager les crampes musculaires, qu’elles surviennent la nuit ou pendant votre entraînement à la course, ce supplément servira à réduire les risques d’ostéoporose ou en ralentir la progression.

Bonne nuit ou bonne course !

Partager cet article
Retour au blogue
Live Chat Software