Blogue


Antioxydants

Les antioxydants : une histoire de radicaux libres et d’équilibre

Nutrition
17 octobre 2017

Les antioxydants sont devenus les molécules vedettes en nutrition ces dernières années. On sait tous qu’inclure des antioxydants à notre alimentation est avantageux pour notre santé. Mais quels sont concrètement leur fonctionnement et leurs bienfaits sur notre organisme?

 

L’oxydation et ses radicaux libres

Pour comprendre le rôle des antioxydants, il faut d’abord comprendre le processus sur lequel ils agissent, soit l’oxydation. Et savez-vous que l’oxydation est un processus généralement positif dans l’organisme et nécessaire à la vie? Eh oui!

On peut définir simplement l’oxydation comme une réaction chimique impliquant une molécule d’oxygène. Et de ce genre de réactions, il s’en produit partout dans notre organisme, la plus commune étant la respiration cellulaire. Celle-ci a pour principale fonction de fournir l’énergie nécessaire aux différentes cellules de notre corps.

Outre de l’énergie, il faut toutefois savoir que ces réactions chimiques naturelles, tout comme la majorité des processus chimiques et biologiques en général, engendrent aussi des « déchets ». Des atomes d’oxygène modifiés sont ainsi relâchés, auxquels il maque un ou plusieurs électrons : c’est ce qu’on appelle des radicaux libres.

S’ils sont non équilibrés par l’organisme, les radicaux libres peuvent être néfastes pour notre corps. En effet, en trop grand nombre, ceux-ci sont associés au vieillissement prématuré des cellules, au développement de maladies chroniques, à commencer par l’apparition de certains cancers, le diabète ou encore la maladie d’Alzheimer.

 

Les antioxydants à la rescousse!

Habituellement, comme tout autre rejet de l’organisme, notre corps gère relativement bien les radicaux libres avec…les antioxydants!

En effet, les plantes et les animaux utilisent et produisent naturellement de nombreux antioxydants pour se protéger et pour neutraliser les effets néfastes des radicaux libres.

Mais dans certaines conditions, lorsqu’on prend de l’âge, lorsque l’on vit dans une atmosphère polluée, que l’on fume, que l’on consomme des pesticides, que l’on est soumis à un stress chronique, etc., une déficience ou une absence de production d’enzymes antioxydantes peut survenir. Les radicaux libres se retrouvent en surnombre et on parle alors de stress oxydatif.

L’apport extérieur d’antioxydant, par l’alimentation ou par des suppléments par exemple, devient ainsi une solution pour pallier ce déséquilibre, ce stress oxydatif, et ralentir le vieillissement prématuré des cellules.

 

Les sources d’antioxydants : une question aussi d’équilibre

Parmi les antioxydants les plus connus, on retrouve entre autres le bêta-carotène, l’acide ascorbique et les polyphénols. Et les aliments d’origine végétale, donc les fruits, les légumes, les noix et les graines, sont les meilleures sources d’antioxydants.

Mais concrètement, quel aliment privilégier? Canneberge, bleuet, curcuma, thé vert, vin rouge, oignon, huile d’olive… la liste des aliments antioxydants s’agrandit en fait d’année en année. Une alimentation équilibrée incluant des sources d’aliments d’origine végétale est donc bien évidemment recommandée!

Mais bien que l’on puisse mesurer leur potentiel antioxydant (voir l’indice ORAC), les scientifiques s’accordent de plus en plus pour dire qu’il est plus difficile de vraiment en mesurer quantitativement les effets une fois métabolisés par notre organisme.

 

En résumé? Tout est donc une question de variété et surtout d’équilibre!

 

Saviez-vous que?

L’épigallocatéchine gallate (EGCG) est un très puissant antioxydant aux multiples effets bénéfiques.  Selon des recherches, l’EGCG pourrait avoir des effets bénéfiques dans le cas de nombreuses maladies, incluant le cancer, l’athérosclérose, le diabète, les maladies neurodégénératives ou l’excès de poids. Retrouvez ces bénéfices dans le supplément Détox T+.

Partager cet article
Retour au blogue
Live Chat Software