Blogue


5 bonnes raisons de commencer à augmenter vos réserves de produits

Trucs d'affaires
16 septembre 2021

Certains commerces tels que des cliniques, des spas ou des cliniques privés privilégient et nécessitent plus de réserve que d’autres. Malgré tout, il n’existe pas de règle précise sur ce sujet. Cependant, une règle du pouce, c’est-à-dire une approximation théorique de l’inventaire nécessaire, peut être intéressante à appliquer notamment sur une période de 1 à 12 mois. Cet article vise à vous amener à avoir cette réflexion et à appliquer certains ajustements à votre gestion d’inventaire au besoin.

 

1. Finis les courses de dernière minute pour aller chercher un produit avant l’arrivée d’un client

Ne vous est-il jamais arrivé de vous rendre compte qu’il vous restait très peu d’huile à massage avant d’effectuer un traitement ? Ou encore d’appliquer du Baume Ehrlich à un client et d’arriver à la fin du pot durant le traitement et de vous rendre compte qu’il n’en reste plus ?

Cela arrive à tout le monde de temps en temps. Il est cependant moins contrariant que cela arrive lorsque vous avez plusieurs produits de remplacement sous la main. C’est à vous de déterminer selon votre expérience et les besoins de votre établissement si la réserve devrait être une caisse de 12 ou encore une quantité de 36 ou plus. Plus vous utiliserez les produits, plus il vous sera facile de gérer vos quantités avec les dates de péremption.

 

2. Améliorez l’expérience client en clinique

Lorsqu’on prend un produit dans un étalage bien rempli, en tant que client, on ressent un sentiment d’abondance et d’aisance. Au contraire, lorsqu’on prend le dernier produit ou encore l’avant-dernier sur une tablette, inconsciemment, on a le sentiment d’empêcher une autre personne de l’avoir puisque c’est le dernier avant le réapprovisionnement. Le client aura moins la sensation de vider vos réserves ou encore de vous « dévaliser » si vous avez plus de 2-3 produits sur votre tablette d’un produit donné.

 

3. Obtenez des rabais sur quantité

Pour certains produits, il y a généralement un avantage à prendre un format plus grand ou encore à acheter plus d’unités. Il peut être très avantageux au niveau économique de prendre un moment pour faire la comparaison. Vous pourriez ainsi faire des économies importantes sur votre année.

En d’autres termes, plutôt que de penser en termes de semaines ou encore de mois, visualisez l’année afin d’avoir une perspective plus englobante sur vos coûts réels. Indépendamment de votre volume d’achat, cela diminuera vos coûts et augmentera ainsi vos profits bruts. Il vous en restera donc plus dans vos poches!

 

4. Réduisez le nombre de déplacements

Certaines personnes aiment magasiner et d’autres moins. Il y a ceux qui y vont dès qu’ils ont un besoin et d’autres qui veulent acheter des grandes quantités pour y aller le moins souvent possible.

Dans ces extrêmes, il y a aussi un juste milieu, soit celui d’avoir des réserves et d’ainsi donner la liberté et non l’obligation de magasiner quand on veut plutôt que lorsqu’on y est forcé.

Il est également facile depuis plusieurs années de commander en ligne. Cela permet d’augmenter la prévisibilité des commandes en vous référant à vos historiques d’achats. Vous pouvez par exemple vous ajouter un aide-mémoire papier ou encore électronique qui vous indique quand passer une commande afin de ne pas être surpris en vous rendant compte que c’est le dernier produit que vous venez d’utiliser.

 

5. Évitez de devoir dire à vos clients que vous n’avez pas le produit

On s’est tous déjà fait dire que le plat ou une boisson qu’on avait sélectionné au restaurant n’était plus disponible. Les clients comprennent en règle générale qu’un produit peut manquer de temps à autre. Cependant, lorsque ce produit est toujours en petit nombre et qu’il y a souvent des pénuries, la compréhension finit par se transformer en perception négative de manque de professionnalisme et de planification de vous ou votre établissement. Réduisez donc les chances de perception négative en gérant votre inventaire de façon à ne pas avoir de pénuries fréquentes.

 

En bonus : Comment éviter le gaspillage ou les invendus ?

Une des craintes parfois énoncées lorsqu’il est question d’augmenter les réserves est de ne pas réussir à s’en départir. Cette crainte est justifiée. C’est pourquoi il serait moins recommandé à un nouveau finissant en massothérapie de faire des réserves de 6 mois ou plus de tous les produits puisqu’il n’a pas encore de clientèle établie ni une idée précise de la demande. Cependant, il serait nettement moins risqué pour un thérapeute avec plusieurs années d’expérience d’augmenter de plusieurs mois son approvisionnement puisqu’il connait l’habitude de sa clientèle et le rythme d’utilisation et de vente des produits.

Vous pouvez également y aller graduellement. Par exemple, commencer par avoir des réserves pour 2 semaines, ensuite 4 semaines, et ainsi de suite.

De plus, augmenter ses réserves, c’est un ajustement qui peut également être revu à la baisse par la suite. Vous pouvez, par exemple, garder en réserve pour plusieurs mois un produit en particulier pour lequel il y a beaucoup de demandes et y aller avec de plus petites quantités pour d’autres produits ou la demande est plus basse.

Partager cet article
Retour au blogue
PANNE DU SITE WEB POSSIBLE - Contactez-nous au 1.800.329.1304 poste 102 si vous éprouvez des problèmes lors de la navigation! Merci de votre compréhension!